NEADS Logo - Accueil
Trouvez-nous sur : Facebook YouTube

QuestionQuestion:
Est-ce qu’il y a une organisation qui représente tous les Canadiens et les Canadiennes ayant des déficiences?


Événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérèt


Advertisement



Accès aux documents scolaires pour les étudiant(e)s incapables de lire les imprimés

PROFILS DES ORGANISATIONS

Organisations nationales

Dans cette section, nous décrivons sommairement certaines organisations qui offrent de l’information au sujet des documents en média substitut et/ou qui en produisent. Les services décrits ci dessous sont offerts par le gouvernement fédéral, par des organisations de services aux étudiant(e)s handicapé(e)s ayant un mandat national, ou par des organismes étrangers qui offrent certains services aux étudiants canadiens incapables de lire les imprimés.

Bibliothèque et Archives Canada

Site Web : www.collectionscanada.ca

Bibliothèque et Archives Canada (BAC) a le mandat d’assurer un accès équitable à tous les Canadiens et Canadiennes aux ressources informationnelles et bibliothécaires. À cette fin, BAC a élaboré des outils et des publications visant à maximiser le partage des documents en média substitut, à l’intention des étudiant(e)s handicapé(e)s au Canada, et pour soutenir les bibliothèques canadiennes qui desservent une clientèle handicapée.

Le Catalogue collectifs des documents en formats alternatifs de BAC, dans AMICUS, contient des fiches au sujet des documents en média substitut, y compris les documents figurant dans le Registre des ouvrages canadiens en préparation (CANWIP), qui regroupe les titres pré publication produits par des organismes canadiens sans but lucratif et desservant une clientèle incapable de lire les imprimés ou ayant un handicap auditif. Quand ils publient des documents, les producteurs fournissent de l’information bibliographique et documentaire additionnelles, et la notice est mise à jour en ligne dans AMICUS. Ces notices facilitent le partage des ressources entre les bibliothèques canadiennes, car l’information est disponible dans AMICUS, ce qui permet de réduire la production coûteuse de documents en double.

Toutefois, comme on le souligne dans le document intitulé Une promesse à respecter : Rapport du groupe de travail sur l'accès à l'information pour les canadiennes et les canadiens incapables de lire les imprimés (Bibliothèque du Canada, 2000) : « Malheureusement, les collections sur supports de remplacement que conservent la plupart des collèges et des universités ne figurent pas dans la base de données AMICUS parce que les bibliothèques ne les considèrent pas au même titre que leurs autres collections. Elles ne figurent pas au catalogue de l'université et ne sont pas enregistrées sur la bande magnétique qui est quotidiennement téléchargée dans AMICUS ». (p. 27)

BAC a publié un manuel à l’intention des bibliothèques, leur permettant d’évaluer le service qu’elles offrent aux personnes handicapées (Bibliothèque canadienne accessible II), une liste de publications produite par l’intermédiaire du Programme d'aide à l'édition d'écrits en gros caractères (un programme qui a fonctionné pendant quatre ans, dans le cadre de la Stratégie nationale pour l'intégration des personnes handicapées), ainsi qu’une liste des publications fédérales existant en média substitut (1981-1996).

Enfin, BAC a établi et soutient le Conseil sur l'accès à l'information pour les Canadiennes et les Canadiens incapables de lire les imprimés, qui collabore actuellement à divers projets avec d’autres partenaires.

Réseau national de services de bibliothèque équitables pour les Canadiens et les Canadiennes incapables de lire les imprimés

Un groupe de travail de la Canadian Library Association a reçu le mandat de définir la portée d’un réseau collaboratif de bibliothèques et de centres de production, pourvu d’un soutien national, afin d’offrir aux Canadiens incapables de lire les imprimés des publications en média substitut et des services comme ceux d’une bibliothèque publique, services tout à fait comparables à ceux que reçoivent les citoyens qui n’ont pas ce genre d’handicap.

Le réseau consisterait en un partenariat composé de trois éléments distincts, mais étroitement associés :

  1. Les services bibliothécaires offriraient des services accessibles, de type bibliothèque publique, répondant aux besoins des Canadiens et des Canadiennes incapables de lire les imprimés, et ce, dans leurs propres collectivités.
  2. Un bureau national de coordination au niveau du gouvernement fédéral, qui coordonnerait le réseau et en financerait les activités.
  3. Des centres de production qui offriraient un personnel expérimenté et des ressources spécialisées pour acquérir, cataloguer, produire, enregistrer et préserver les collections en média substitut.

Le rapport final du groupe de travail, Ouvrir le livre, sera terminé d’ici l’automne 2005. Le financement de cette initiative est assuré par BAC et par le ministère du Patrimoine canadien. En février 2005, le gouvernement prévoyait dans son budget une contribution de 6 millions $ afin d’aider l’INCA à améliorer l’accessibilité de l’information, et s’engageait à soutenir la mise en place du réseau afin d’accroître les services bibliothécaires offerts aux Canadiens incapables de lire les imprimés.

E-text Clearinghouse for Canadians with Print Disabilities Pilot Project

Ce projet pilote vise à déterminer s’il est possible pour les producteurs de documents en média substitut d’utiliser les fichiers électroniques maîtres fournis par les éditeurs, afin d’améliorer l’accès à l’information des Canadiens et des Canadiennes incapables de lire les imprimés. Le dépôt sera un élément crucial du Réseau national de services de bibliothèque équitables. Le financement de ce projet pilote sera assuré par le Programme de partenariats pour le développement social du Bureau la condition des personnes handicapées.

Institut national canadien pour les aveugles (INCA)

Site Web : www.cnib.ca

L’Institut national canadien pour les aveugles (INCA) est une organisation nationale sans but lucratif, qui offre des services à environ 100 000 Canadiens aveugles, visuellement handicapés ou sourds/aveugles. La bibliothèque de l’INCA, fondée en 1906 par le premier diplômé universitaire aveugle du Canada, est l’un des principaux producteurs de documents en médias accessibles au monde.

La bibliothèque de l’INCA contient actuellement plus de 60 000 titres. On procède actuellement à la numérisation des services et des titres de la bibliothèque, ce qui, selon l’INCA, permettra de doubler la taille de la collection. En 2002, la circulation a atteint 1,8 million d’articles en média substitut, transmis aux clients par Postes Canada ou en ligne.

En vertu d’une entente contractuelle entre l’INCA et les établissements postsecondaires et d’autres fournisseurs de services, un document imprimé reçu par l’INCA peut être reproduit dans d’autres médias substituts – braille, audio, texte numérique ou gros caractères – et distribué par Internet, courrier, télécopie ou en courrier électronique.

Les services fournis par la bibliothèque de l’INCA sont entièrement financés par des dons, et ils sont offerts grâce aux efforts de plus de 600 bénévoles dans tout le pays.

Recording for the Blind and Dyslexic (RFB&D)

Princeton (New Jersey); bureaux partout aux États-Unis.
Site Web : www.rfbd.org

Cette organisation, qui a vu le jour en 1948 sous le nom Recording for the Blind, offrait d’abord des livres enregistrés aux soldats blessés pendant la guerre. On estime que plus de 70 % des membres actuels de l’organisation ont des problèmes d’apprentissage.

Le passage suivant, extrait du site Web de l’organisation, décrit la technologie utilisée pour transformer les livres en média substitut, et le nombre de textes offerts par la bibliothèque :

Nos technologies d’enregistrement ont évolué avec le temps. Nous avons remplacé il y a longtemps les disques SoundScriber par les cassettes quatre pistes haute fidélité, encore utilisées de nos jours. En septembre 2002, plus de 6 000 livres enregistrés numériquement à l’aide de la technologie AudioPlus® de RFB&D ont été publiés sur CD. Nos membres auront un jour accès à la version numérique de bon nombre des 98 000 titres qui composent notre bibliothèque CV Starr Learning Through Listening®. Grâce à la technologie AudioPlus, nous pouvons enregistrer sur un seul disque compact l’équivalent de 10 à 12 cassettes de texte. De plus, on peut naviguer dans ces CD page par page, ou chapitre par chapitre, soit à l’aide d’un lecteur spécial, soit en utilisant un ordinateur personnel pourvu du logiciel approprié. [traduction]

Bien que les écoles et autres organisations qui n’ont pas une adresse aux États Unis ne puissent pas être membres institutionnels de RFB&D, les particuliers vivant à l’extérieur des États Unis peuvent néanmoins être membres de cette organisation. Cependant, ils ont accès uniquement aux documents de RFB&D sur cassettes standard, qui doivent être lues sur un lecteur quatre pistes.

Table des matières


Haut

All contents copyright ©, 1999-2018, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.