NEADS Logo - Accueil
Trouvez-nous sur : Facebook YouTube

QuestionQuestion:
À quel bureau du gouvernement fédéral dois-je m’adresser pour obtenir de l’information sur les programmes et services à l’intention des personnes handicapées?


Événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérèt


Advertisement



Projets

Sensibilisation et formation du corps professoral dans la communauté postsecondaire: Une bibliographie analytique

Langara College

Vancouver, Colombie- Britannique

Lettre du Président à tous les membres du corps professoral

Manuel des politiques et procédures de Langara

Pour que les questions liées aux déficiences soient traitées avec sérieux, les administrateurs, les professeurs, les dispensateurs de services, les étudiant- e- s et les professeurs particuliers doivent commencer à travailler ensemble dès le début de l'année scolaire. Chaque groupe a un rôle à jouer pour que soient traités en toute équité les étudiant- e- s handicapés sur le campus et dans leurs études. Langara a une excellente approche pour sensibiliser le corps professoral. À l'automne, le Président du collège envoie une lettre à tous les enseignant- e- s pour leur rappeler qu'ils sont tenus de prévoir des aménagements pour les étudiant- e- s handicapés. Le guide des politiques et procédures du Langara College qui définit les aménagements appropriés à Langara est joint à la lettre.

Il s'agit d'une bonne approche qui réduit la confusion lorsque les professeurs se rendent compte qu'il y a un- e étudiant- e handicapé- e dans leur classe. En faisant dès le départ le point sur la situation, on encourage les communications ouvertes et efficaces. La communication est la clé de la sensibilisation des enseignant- e- s et aide à créer un milieu propice à l'apprentissage.

Voici un exemplaire de la lettre que Langara envoie à tous ses professeurs :

Note de service
Bureau de la Présidente, Langara College

À : Tous les employés
De : Linda Holmes, Présidente
Date :
Objet : Le devoir d'offrir des aménagements aux étudiant- e- s handicapés

Vous avez déjà reçu une note de service portant sur notre devoir, en tant que vecteurs de l'éducation publique, de respecter les pratiques religieuses des étudiant- e- s. Le but de cette démarche était de vous aviser de votre obligation juridique d'accéder à des demandes d'aménagement du moment qu'elles n'imposent pas une " charge onéreuse ".

La note de service d'aujourd'hui porte sur un devoir similaire, que se partagent les employeurs et ceux qui offrent des services et des installations publiques, de prévoir des aménagements raisonnables pour répondre aux besoins des personnes ayant des déficiences. L'obligation d'offrir des aménagements, qui découle directement de la British Columbia Human Rights Act, exige des établissements d'enseignement qu'ils fassent tout en leur pouvoir pour offrir aux étudiant- e- s handicapés un accès équitable aux occasions d'apprentissage dans un milieu sûr et accueillant. En termes pratiques, cela veut dire qu'il faut fournir l'équipement nécessaire aux étudiant- e- s (ordinateurs, magnétophones, livres sur bande audio, textes à gros caractères, vérificateurs d'orthographe, examens en braille, etc.) ainsi que permettre l'utilisation de techniques adaptées aux besoins des personnes handicapées dans la classe.

Au contraire des demandes d'aménagements pour les pratiques religieuses des étudiant- e- s, les demandes d'aménagement relatives aux handicaps ne sont pas soumises aux enseignant- e- s. Certains aménagements sont complexes et demandent des connaissances plus spécialisées, plus de temps et d'effort que l'on est en droit de s'attendre d'un professeur du Collège. C'est la coordonnatrice des services aux étudiant- e- s handicapés de Langara, Wendy Keenlyside, qui est responsable de la protection des intérêts des professeurs et des étudiant- e- s, qui évalue les demandes et prend les dispositions nécessaires pour les aménagements. Non seulement des aménagements appropriés et uniformes sont- ils ainsi offerts mais les professeurs peuvent également s'adresser aux Services lorsqu'ils reçoivent des demandes inattendues de leurs étudiant- e- s. Si un étudiant vous demande un aménagement spécial et que vous n'avez pas été contacté au préalable par Wendy Keenlyside à cet égard, veuillez référer cet- te étudiant- e aux Services aux fins d'évaluation.

La coordonnatrice des Services fonde ses décisions sur la documentation à jour (des trois dernières années) et appropriée fournie par l'étudiant- e. Seuls les documents émanant de professionnels reconnus dans le domaine spécialisé (psychologue agréé du secteur de l'éducation, audiologiste, etc.) sont acceptables. La documentation fait état des limites fonctionnelles, de l'impact éventuel de ces limites sur les études postsecondaires, de l'équipement adapté nécessaire et des niveaux de services recommandés. Avec le consentement écrit de l'étudiant- e, la coordonnatrice pourra consulter les spécialistes afin d'obtenir des éclaircissements quant aux besoins d'aménagements spéciaux pour l'étudiant- e. L'information contenue dans ces rapports est confidentielle et non divulguée.

La nature de la déficience peut être évidente pour l'enseignant- e ou encore invisible (par ex. troubles du psychisme, troubles d'apprentissage ou troubles médicaux). Dans certaines situations, la coordonnatrice peut aviser l'enseignant- e du caractère spécifique de la déficience d'un- e étudiant- e. Par exemple, si un- e étudiant- e a déjà fait des crises d'épilepsie, une fois de plus avec la permission de l'étudiant- e, elle peut en aviser l'enseignant- e et lui faire part de la marche à suivre en situation d'urgence.

Souvent, les demandes de services sont simples, mais il arrive parfois que les situations présentent des défis particuliers. Un- e étudiant- e qui a un trouble d'apprentissage ou une déficience visuelle peut avoir besoin de documents sur bande audio et avoir également besoin des services d'un preneur de notes. Certains professeurs ne seront peut- être pas à l'aise avec l'idée de se faire enregistrer et nous sommes à l'écoute de leurs préoccupations. Cependant, dans une telle situation, le droit de l'étudiant à un " aménagement raisonnable " a préséance. Notre responsabilité, en qualité d'établissement d'enseignement public, est d'offrir un aménagement raisonnable du moment que cela n'impose pas une charge onéreuse. Pour nous acquitter de ce devoir aux termes de la British Columbia Human Rights Act, nous devons prouver que le Collège a fait tout en son pouvoir pour répondre aux besoins d'un- e étudiante ayant une déficience.

À titre informatif, j'ai joint la politique 1.1.1.4 - Accessibilité pour les étudiants handicapés, qui se fonde sur la loi en vigueur et explique clairement la position et les responsabilités du Collège.

Signée par la Présidente

Personne-ressource :
Wendy Keenlyside
Disability Services Coordinator
Langara College
100 West 49th Avenue
Vancouver, British Columbia V5Y 2Z6
Téléphone : 604-323-5635
Téléscripteur : 604-323-5635
Télécopieur : 604-323-5555
Courriel : wkeenlys@langara.bc.ca
Site Web : www.langara.bc.ca/disability


Haut

All contents copyright ©, 1999-2018, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.