NEADS Logo - Accueil
Trouvez-nous sur : Facebook YouTube Twitter

QuestionQuestion:
Si je choisis de poursuivre mes études à l’extérieur de ma province ou de mon territoire, est ce que le montant d’aide financière que je pourrai obtenir sera limité?


Événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérèt


Advertisement



Projets

Sensibilisation et formation du corps professoral dans la communauté postsecondaire: Une bibliographie analytique

Memorial University of Newfoundland

St. John's, Terre-Neuve

Equal Access: A resource book for students, faculty and staff (2e édition, 1992)

Guide

Ce guide de 34 pages a été publié au moment où Memorial a ouvert les portes du Glenn Roy Blundon Centre for Students with Disabilities et commence par une liste des ressources que le centre met à la disposition des étudiant- e- s.

La section sur les déficiences visuelles commence par une définition de la cécité légale et comprend des directives sur la manière de guider une personne aveugle pour l'aider à s'asseoir lorsqu'elle entre dans un bureau. Les paragraphes qui suivent donnent de l'information (également comprise dans chaque section subséquente portant sur un handicap) sur la manière dont le centre peut aider pour les aménagements, en insistant sur le fait qu'il appartient aux étudiant- e- s de communiquer avec le centre et les professeurs avant le début de la session pour prendre les dispositions relatives aux aménagements nécessaires. La section qui porte sur la responsabilité des professeurs invite ceux- ci à fournir les listes d'ouvrages à lire le plus tôt possible avant le début de la session et à annoncer en début de session leur intention d'aider les étudiant- e- s handicapés et de convenir de stratégies pour les tests et les devoirs au début de la session. La section se termine, comme les autres, par une liste des ressources communautaires disponibles, dans ce cas, l'Institut national canadien pour les aveugles (INCA).

La section sur les déficiences auditives comprend une définition et précise qu'environ 1,5 million de Canadiens ont perdu une partie de leur acuité auditive. On souligne également que même si de nombreuses personnes peuvent lire sur les lèvres, elles perdent encore jusqu'à 50 pour cent de ce qui est dit. Par conséquent, des repères visuels sont importants. Il faut donc prendre garde de ne pas cacher son visage dans ses mains tout en parlant. On encourage les professeurs à ajouter à leurs présentations orales des compléments visuels comme des acétates, des documents, des notes de cours, des sommaires des leçons, afin de permettre aux étudiant- e- s ayant une déficience auditive de mieux participer.

Dans la section portant sur les handicaps moteurs, on précise qu'il ne s'agit pas seulement de s'occuper des étudiant- e- s en fauteuil roulant. Il faut répondre aux besoins de tou- te- s les étudiant- e- s qui ont des handicaps moteurs. On demande aux professeurs de s'enquérir en privé si possible des besoins des étudiant- e- s et de mettre au point une stratégie pour les travaux et les examens.

La section traitant des troubles d'apprentissage comprend une brève définition et insiste sur le fait que les étudiant- e- s peuvent avoir un ou plusieurs troubles d'apprentissage. Environ 10 pour cent des Canadiens ont des troubles d'apprentissage et le nombre d'étudiant- e- s ayant ce genre de problème va en augmentant dans les universités. On rappelle aux professeurs que les besoins des étudiant- e- s ayant des troubles d'apprentissage diffèrent d'une personne à l'autre. Ceci dit, certains aménagements courants sont présentés, par exemple l'enseignant- e peut remettre d'avance la liste des lectures de référence pour donner la chance aux étudiant- e- s d'obtenir ces textes sur bande audio au besoin, il peut également leur permettre d'enregistrer les cours et faire preuve de souplesse pour les travaux et les examens.

Dans la section sur les maladies chroniques, on précise que de nombreuses maladies entrent dans cette catégorie : le cancer, le SIDA et la sclérose en plaques. Ces maladies présentent divers symptômes et effets selon les traitements, dont la fatigue et des difficultés motrices qu'il faut évaluer sur une base individuelle.

Les comptes rendus ici contiennent de bonnes explications de chaque catégorie de handicap et donnent un certain contexte appuyé de statistiques. On ne donne que quelques suggestions d'aménagements, mais il s'agit d'une base utile qui aidera les professeurs à mieux comprendre les besoins des étudiant- e- s handicapés.

Le " mini-index des services du campus " à la fin du guide constitue une liste précieuse de certains services utiles pour la population étudiante en général ainsi que les étudiant- e- s handicapés. Ces renseignements faciles à consulter sauront aider les professeurs à offrir certains aménagements aux étudiant- e- s.

Personne-ressource :
Ruth North
The Glenn Roy Blundon Centre
Memorial University of Newfoundland
Thomson Student Centre
Elizabeth Avenue
St. John's, Newfoundland A1C 5S7
Téléphone/Téléscripteur : 709-737-2156
Courriel : Blundon@morgan.ucs.mun.ca
Site Web : www.mun.ca/student/disabilities


Haut

All contents copyright ©, 1999-2018, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.