NEADS Logo - Accueil
Trouvez-nous sur : Facebook YouTube

QuestionQuestion:
Est-ce que je devrai payer des frais d’utilisation de services spéciaux au niveau postsecondaire?


Événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérèt


Advertisement



Rapport - Forum sur les stratégies de recherche d’emploi

Le recrutement à Hydro-Québec

Marie-Claire Émond, Conseillère, Relève et Développement, Hydro-Québec
Ahen Bui, Conseillère, Recrutement et évaluation, Centre de recrutement d’Hydro-Québec

Mme Marie-Claire Émond se présente en déclarant qu’elle travaille depuis 30 ans à Hydro-Québec. « Depuis, dit-elle, il y a eu de nombreux départs à la retraite et beaucoup de nouveaux employés. » Elle ajoute que la société d’État a un effectif de 23 000 employés, 19 500 permanents et 3 500 temporaires, qui occupent des postes dans des domaines très divers tels l’administration, la distribution, l’ingénierie, l’équipement et les activités de soutien (finances, ressources humaines, etc.). Elle mentionne qu’Hydro-Québec compte 1 315 employés dans la région de Québec et que la société d’État s’oriente maintenant vers les nouvelles technologies liées à l’électricité.

Mme Émond cède la parole à Mme Ahen Bui qui cite les pourcentages correspondant à chaque catégorie d’emploi au sein de l’entreprise :

  • sciences et techniques – 24 p. 100;
  • métiers spécialisés – 25 p. 100;
  • gestion – 10 p. 100;
  • professionnel général – 14 p. 100;
  • comptabilité et finances – 3 p. 100;
  • général non spécialisé – 11 p. 100;
  • soutien administratif – 13 p. 100.

Elle ajoute que la représentation des personnes handicapées au sein de l’effectif totalise 1,3 p. 100 de la main-d’œuvre et définit les quatre étapes de recrutement chez Hydro-Québec, précisant que le centre de recrutement se trouve au siège social :

1. L’envoi de la candidature. Il suffit de créer son propre dossier de candidat et d’y joindre son curriculum vitae. Posez votre candidature pour les postes qui vous intéressent. Même s’il n’y en aucun d’affiché qui vous intéresse, il est important de créer votre dossier : celui-ci sera versé au répertoire de candidats et pourra être retenu pour des postes qui ne sont pas nécessairement affichés.

Mme Bui souligne qu’Hydro-Québec applique un programme d’accès à l’emploi, qui énonce les moyens à prendre pour assurer que sa culture organisationnelle favorise la gestion de la diversité et pour améliorer la représentation des groupes visés dans la Loi sur l'égalité en emploi dans des organismes publics. Ces groupes sont les femmes, les autochtones, les membres des minorités ethniques et les personnes handicapées. Hydro-Québec demande à tous les candidats de s’identifier, c’est-à-dire de l’informer s’ils font partie de l’un des groupes cibles. Cela se fait au moyen d’un formulaire d’auto-identification. Les candidats remplissent le formulaire sur une base volontaire et leurs informations sont confidentielles. À propos du formulaire d’identification, Mme Bui mentionne qu’un courriel est envoyé dans les 24 heures suivant la création du dossier de candidat et que le fait de remplir le questionnaire permet de profiter des mesures prises pour favoriser l'embauche de personnes qualifiées, membres des groupes ciblés, et pour mieux planifier une mesure d'adaptation (au besoin).

2. L’analyse de CV. Selon les exigences et les particularités du poste à combler, on tient compte de la formation scolaire, des compétences liées à l’emploi, des compétences techniques, de la possession d’un permis de conduire et de la connaissance du français parlé et écrit.

Mme Bui mentionne qu’il existe deux autres conditions de candidature : avoir le droit de travailler au Canada et obtenir une évaluation comparative des études effectuées hors du pays. Cette évaluation est délivrée par le ministère de l'Immigration et des Communautés culturelles et décrit les études effectuées hors du Québec, puis elle établit une comparaison entre celles-ci et les principaux diplômes québécois.

3. Les tests d’aptitudes et l’inventaire de personnalité (test d’aptitudes cognitives, inventaire de personnalité et français écrit).

Mme Bui précise que l'on fait passer ces tests lors d’une entrevue de présélection et elle donne quelques conseils à ce propos : arriver à l’heure, bien écouter les consignes et gérer son temps (les tests sont chronométrés).

4. L’entrevue de sélection avec un gestionnaire pour mesurer les compétences techniques et comportementales.

Ensuite, Mme Bui énumère les avantages de travailler chez Hydro-Québec :

  • occuper un emploi valorisant;
  • bénéficier de l'expertise des autres employés qui ont un important savoir-faire;
  • profiter d'une rémunération concurrentielle, d’avantages sociaux et de conditions de travail enviables (horaires variables, quatre semaines de vacances, équilibre travail/vie privée, régimes d'assurances, etc.);
  • avoir accès à la formation continue (congrès, conférences, cours universitaires, etc.).

Mme Émond prend la parole pour souligner qu’il est important de déterminer les mesures d’adaptation nécessaires (interprète, accessibilité, etc.) à chacune des étapes du recrutement, au moyen du questionnaire d’identification d’appartenance à un groupe ciblé par la Loi. En dernier lieu, Mme Émond précise qu’on peut trouver des emplois et des stages (rémunérés, de trois à quatre mois) sur le site d’Hydro-Québec.


Haut

All contents copyright ©, 1999-2018, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.