NEADS Logo - Accueil
Trouvez-nous sur : Facebook YouTube Twitter

QuestionQuestion:
Quels types d’aménagements prévoit-on habituellement pour les étudiantes et étudiants handicapés qui fréquentent un collège ou une université?


Événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérèt


Advertisement



Rapport - Forum sur les stratégies de recherche d’emploi

Le passage des études au travail

Marie-Guerline Saintelmy, BMO Groupe financier

Marie-Guerline Saintelmy se dit heureuse « d’être ici » et décrit la nature de son poste chez BMO. Elle aborde la question de la transition entre l’université et le marché du travail.

Mme Saintelmy souligne l’importance de la résilience qui se traduit par la capacité de gérer le changement, de prendre sa carrière en main, de cultiver ses ressources intérieures, de favoriser l’apprentissage continu, d’établir et maintenir des relations par le réseautage, d’apprendre à se percevoir comme un produit, de cultiver son bien-être et d’établir un réseau de soutien.

Elle aborde ensuite la façon d’élaborer un plan de carrière efficace par l’auto-évaluation, la définition de ses objectifs, l’établissement d’un plan d’action et la mise au point du plan de carrière. Puis Mme Saintelmy définit ces quatre éléments.

L’auto-évaluation consiste à recueillir de l'information sur soi-même afin de prendre une décision éclairée quant au déroulement de sa carrière. Elle doit amener la personne à réfléchir sur ses valeurs, ses intérêts, sa personnalité et ses compétences. L’auto-évaluation est importante, dit-elle, « parce qu’elle vous permet de mieux comprendre vos compétences, vos intérêts, votre personnalité, vos valeurs et les traits tangibles ou intangibles qui vous rendent unique et vous permettront de contribuer à la réussite de l'organisation au sein de laquelle vous évoluez ». Elle souligne la nécessité de faire l’inventaire de ses forces afin de bien se faire valoir.

La définition du plan de carrière comporte une réflexion sur l’étape à laquelle la personne en est dans sa vie, l’endroit où elle se voit dans cinq ans, son objectif de carrière et ce dont elle aura besoin pour le réaliser. La personne doit aussi réfléchir aux points suivants : le marché de l’emploi, les compromis, la formation et le perfectionnement ainsi que les occasions qui peuvent se présenter.

Mme Saintelmy conseille aux participants d’approfondir leurs connaissances sur leurs objectifs de carrière en se demandant entre autres s’ils souhaitent travailler au sein d’une entreprise ou d’un secteur d’activité particulier, quels sont leurs défis et leur position concurrentielle, quels compétences et qualificatifs ils devraient posséder pour se démarquer et réussir, et quelles organisations sont considérées comme les meilleurs employeurs et pourquoi.

La définition des objectifs de carrière comprend le fait de se demander quelles sont les possibilités de perfectionnement qui peuvent aider la personne à réaliser ses objectifs de carrière, notamment l’apprentissage par l'expérience et l’observation en poste, le mentorat, le travail bénévole ainsi que les programmes d'enseignement coopératifs et les stages.

L’établissement du plan d’action, poursuit Mme Saintelmy, consiste à déterminer des mesures concrètes et raisonnables que l’on s’engage à prendre pour atteindre ses objectifs de carrière au moyen, par exemple, du réseautage, d’entrevues d’information, de l’observation en poste et du travail bénévole.

Mme Saintelmy suggère aux participants de dresser un tableau comportant les engagements et échéanciers (expériences ou activités qui me donneront la chance de développer les réseaux, les compétences et les aptitudes dont j'ai besoin), les résultats attendus (à chaque étape réalisée, qu’est-ce qui changera?) et le soutien (quels outils, ressources et rétroactions pourraient m'aider?).

Selon Mme Saintelmy, la mise au point du plan de carrière consiste à intégrer tous les éléments de ce plan, à savoir l’image de marque qu’on veut projeter, ses points forts et les occasions de perfectionnement, ses objectifs de carrière et son plan d’action. Puis, elle précise le rôle que doit jouer la personne : apprendre à se connaître, se concentrer sur ce qui la rend unique, analyser son environnement de travail actuel, échanger avec les autres et solliciter leur rétroaction, connaître son domaine et établir un plan qu’elle s’engage à réaliser et qui se fonde sur des objectifs de carrière précis et réalisables.

À propos de l’image de marque, Mme Saintelmy précise que le mot qui la définit le mieux est « promesse » : promesse de valeur et de qualité du produit et promesse que le produit est meilleur que celui des concurrents. Elle ajoute ensuite qu’il faut tenir ces promesses si l’on veut réussir.


Haut

All contents copyright ©, 1999-2018, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.