NEADS Logo - Accueil
Trouvez-nous sur : Facebook YouTube Twitter

QuestionQuestion:
À qui les étudiants ayant des troubles d’apprentissage peuvent-ils s’adresser afin de recevoir des fonds pour les aider à payer les frais d’évaluation de leur état?


Événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérèt


Advertisement



Aller de l'avant

Programmes d'aide financière et de bourses d'études

Régime d'aide financière aux études du Québec

Le gouvernement du Québec n'a pas signé d'entente AEPH avec le gouvernement fédéral, donc l'aide financière aux étudiant-e-s du niveau postsecondaire de la province prend une autre forme que celle offerte partout ailleurs au Canada. L'aide financière aux étudiant-e-s handicapés comporte deux volets établis en fonction de la gravité de la déficience.

Déficience fonctionnelle majeure

Pour être admissible à une aide financière en tant qu'étudiant-e handicapé, vous devez avoir une invalidité fonctionnelle majeure (IFM). Cette classification comporte quatre catégories de déficience : visuelle, auditive, médicale et physique. La désignation d'une IFM dépend de l'évaluation du degré de fonctionnalité, ou du niveau de déficience auditive ou visuelle, effectuée par un ou une professionnelle de la santé. (Notez que certaines déficiences, comme les troubles d'apprentissage ou les troubles déficitaires de l'attention, ne se qualifient pas aux termes de ces directives).

Si l'on évalue qu'un étudiant-e a une IFM, il ou elle peut prendre au moins six crédits par session d'études et recevoir l'équivalent d'une bourse pour études à plein temps. Il est important de noter que le financement prend la forme d'une bourse qui ne comporte aucun élément de prêt. Le montant auquel l'étudiant-e a droit est déterminé en fonction des mêmes critères que ceux applicables à tous les étudiant-e-s (revenu des parents, revenu personnel, etc.). L'étudiant-e qui se qualifie peut également demander une aide financière pour ses besoins spéciaux (preneurs de notes, tuteurs, interprètes, équipement, etc.)

Déficience fonctionnelle mineure

Dans certains cas, l'étudiant-e peut être désigné comme ayant une invalidité fonctionnelle mineure. Selon cette classification, on reconnaît que l'étudiant-e, même s'il ou elle n'est pas suffisamment limitée pour obtenir une aide financière complète, a certains besoins particuliers en raison d'une déficience. Ainsi, l'étudiant-e qui a une invalidité fonctionnelle mineure aura accès à une aide financière pour couvrir des services de soutien à l'apprentissage comme des tuteurs, des ordinateurs et d'autres aides techniques adaptés.

Le gouvernement provincial est habituellement très efficace avec les remboursements et les limites de financement sont beaucoup plus généreuses que dans les autres provinces. Par exemple, les étudiant-e-s sourds peuvent obtenir le financement complet des services d'interprètes.

Les étudiant-e-s pourront obtenir plus d'information en s'adressant au service de l'aide financière de l'établissement où ils ont l'intention d'étudier ou au bureau des étudiant-e-s handicapés. Au moment de passer du cégep à l'université, ils et elles n'ont pas à être réévalués aux fins de l'admissibilité, et n'ont qu'à demander un transfert d'établissement (une fois de plus le bureau de l'aide financière aux études peut s'en occuper).

Pour obtenir des appareils fonctionnels et d'autre équipement, les étudiant-e-s devraient communiquer avec le centre de réadaptation approprié. Par exemple, les étudiant-e-s de Montréal ayant une déficience visuelle doivent contacter l'Association montréalaise pour les aveugles.

Pour plus d'information :

Service de l'accueil et des renseignements
Aide financière aux études
Ministère de l'Éducation
1035, rue De La Chevrotière
Québec (Québec) G1R 5A5
Tél. : (418) 646-5245 (à l'extérieur du Québec)
Pour le service téléphonique interactif :
(418) 646-4505 (Québec)
(514) 864-4505 (Montréal)
1-888-345-4505 (Ailleurs au Québec)


Haut

All contents copyright ©, 1999-2018, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.