NEADS Logo - Accueil
Trouvez-nous sur : Facebook YouTube

QuestionQuestion:
Qu’est-ce que je dois faire pour obtenir des livres en braille, sur audiocassette ou sur disquette?


Événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérèt


Advertisement



Aller de l'avant

Exemples de réussites étudiantes

Photo of Catherine McGowan



"Il est important
pour les
étudiant-e-s
de ne pas se
laisser
détourner de
leurs objectifs."

Catherine McGowan

Les études postsecondaires de Catherine McGowan ont été semées d'embûches et de détours, mais chaque chemin qu'elle a emprunté lui a permis d'en apprendre un peu plus sur elle-même et sur ses capacités.

Catherine a débuté ses études postsecondaires à l'Université McMaster en Ontario au début des années 80 après avoir terminé ses études secondaires. Elle a passé deux ans à étudier au programme général d'arts et sciences. En bout de ligne, Catherine dit qu'elle " s'est un peu trop amusée pendant ces années " et n'a pas terminé son diplôme.

" Mes études secondaires ont été difficiles du fait que je devais me soumettre à des examens médicaux, " indique Catherine qui souffre d'une forme bénigne de dystrophie musculaire. " En allant à l'université, j'ai pu oublier tout ça et je me suis un peu trop laissée aller. "

De McMaster, elle s'est inscrite à l'Université de Regina pour étudier au baccalauréat en travail social. Catherine a pu y trouver chaussures à son pied, le travail social était l'un de ses premiers choix d'études et elle avait également de la famille qui vivait dans la province.

Pendant ses études à l'Université de Regina, Catherine a pu se joindre à une organisation appelée Saskatchewan Voice of People with Disabilities. Elle garde un bon souvenir de cette époque. Catherine précise que son expérience au sein de ce groupe a été déterminante dans sa vie. " Au secondaire, mon plus gros problème était de me sentir à part. L'association Saskatchewan Voice of People with Disabilities m'a permis d'apprendre qu'une déficience avait beaucoup à voir avec les obstacles de mon environnement qu'à mon état d'esprit. "

Catherine a obtenu son baccalauréat en travail social en 1987 et est revenue vivre et travailler en Ontario. Après avoir occupé divers emplois en travail social et des emplois relié à la déficience, elle a accepté un contrat avec la Manitoba League of Persons with Disabilities à Winnipeg où elle vit depuis quelques années.

À la fin de ce contrat, Catherine a décidé d'entrer aux études à l'Université de Winnipeg pour terminer le diplôme qu'elle avait débuté à la McMaster. En 1995, elle a obtenu son baccalauréat en théâtre - une autre de ses passions.

Catherine mentionne que de retourner aux études une fois adulte l'a beaucoup aidé. " J'ai une meilleure idée maintenant de ce que je veux faire. " Elle termine actuellement une maîtrise en travail social et espère éventuellement combiner ses études à un emploi dans une nouvelle discipline, soit la thérapie par le jeu théâtral. Notons qu'elle occupe également le poste de représentante du Manitoba au Conseil d'administration de NEADS.

Catherine indique qu'il y a un certain nombre de choses que les étudiant-e-s handicapés peuvent faire pour assurer leur réussite au niveau postsecondaire. Il faut d'abord faire le plus de recherches possibles sur les établissements d'enseignement et les programmes d'études qui les intéressent. Obtenir de l'information le plus tôt possible peut faire en sorte de donner une meilleure idée des services à demander une fois que vous serez aux études. Aussi, pour bien réussir, il est important de se constituer un réseau d'entraide. Joignez-vous à un groupe d'étudiant-e-s ou démarrez un groupe. N'oubliez pas d'aller faire connaissance avec les dispensateurs et dispensatrices de services de votre campus. Financièrement, les étudiant-e-s devraient chercher à obtenir des bourses d'études, car il y en a beaucoup à leur disposition. Surtout, précise Catherine, il est important d'avoir confiance en soi et en ses capacités.

" Il est important pour les étudiant-e-s de ne pas se laisser détourner de leurs objectifs. Si vous êtes confrontés à un problème dans votre salle de cours, vous devez chercher à obtenir les aménagements appropriés, plutôt que de vous laisser intimider et changer de programme. "




Haut

All contents copyright ©, 1999-2018, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.