NEADS Logo - Accueil

QuestionQuestion:
Est-ce qu’il y a une organisation qui représente tous les Canadiens et les Canadiennes ayant des déficiences?


Événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérèt


Une expérience de travail payée et enrichissante pour des diplômés postsecondaires

Stages lancement de carrière

Média

Formation EDI du corps professoral dans le secteur postsecondaire canadien

Invitation à participer au sondage

Bonjour, je m’appelle Sherry Sullivan. Je suis doctorante dans le Peace and Conflict Studies Program (programme d’études sur la paix et les conflits) de l’Université du Manitoba. Je travaille en enseignement postsecondaire depuis 20 ans, notamment en perfectionnement du corps professoral en ce qui a trait à l’enseignement, à l’apprentissage et à l’élaboration de curriculums. Au cours des cinq dernières années, j’ai travaillé plus particulièrement sur des initiatives qui soutiennent le perfectionnement du corps professoral en matière d’équité, de diversité et d’inclusion (ÉDI). Si la recherche ne manque pas sur les besoins de formation en ÉDI pour le personnel enseignant du réseau scolaire canadien de la maternelle à la 12e année, très peu d’études ont été menées sur les besoins et la situation courante de la formation en ÉDI pour le corps professoral et le personnel dans les établissements postsecondaires canadiens.

Je vous invite à participer, tout à fait volontairement, au sondage; il permettra de recueillir des données susceptibles de nous aider à mieux comprendre la situation actuelle de la formation en ÉDI pour le corps professoral et le personnel dans les établissements postsecondaires canadiens. La présente recherche vise donc à examiner la situation actuelle de la formation en ÉDI pour le corps professoral et le personnel, à savoir comment (ou si) elle est évaluée, à connaître les incidences des efforts de formation ainsi qu’à relever les obstacles et les réussites. Bien que plusieurs études nationales aient été menées récemment sur l’ÉDI et les établissements postsecondaires canadiens, il n’y a pas d’étude ou de discussion spécifique sur le domaine critique de la formation du corps professoral et du personnel.

La recherche dans ce domaine est essentielle, car de nombreuses questions sont actuellement soulevées quant au rôle des établissements postsecondaires dans l’avènement d’une société équitable. La plupart des collèges et universités du Canada ont des plans stratégiques ou des énoncés de vision, de mission et d’objectifs dans lesquels ils déclarent adhérer aux valeurs d’ÉDI et indiquent la manière dont ils soutiennent la réconciliation. Cependant, la question qui doit être soulevée est celle de savoir comment (ou si) ils s’assurent que tous les membres du corps professoral et du personnel possèdent les connaissances et les compétences nécessaires pour soutenir ces objectifs. Il est important de commencer à répondre à cette question, car le rapport de la CVR, le rapport de la FFADA, le groupe Indigenous Faculty and their Allies (membres du corps professoral et leurs alliés), le CMEC, le BCEI, les mouvements Black Lives Matter et de nombreux universitaires appellent à des initiatives de formation en ÉDI axées sur des processus de renforcement plus profond des relations.

Qu’entendons-nous par formation en ÉDI pour le corps professoral et le personnel?

Pour les besoins de cette recherche, la formation en ÉDI pour le corps professoral et le personnel s’entend de l’ensemble des moyens mis en œuvre pour offrir des occasions de formation/d’éducation aux membres du corps professoral et du personnel afin de les sensibiliser à l’ÉDI. Il peut s’agir d’ateliers de formation interculturelle, de formations en présentiel ou en ligne sur la sécurité culturelle, de formations particulières comme l’exercice des couvertures, d’instituts d’été axés sur les peuples autochtones et la réconciliation, le travail avec des étudiants et étudiantes de cultures diverses, l’équité dans l’embauche, le respect de l’accessibilité, etc.
Bien que tous les efforts aient été déployés pour inviter des participants et participantes engagés dans formation en ÉDI pour le corps professoral et le personnel, on sait qu’il se passe beaucoup de choses au Canada à l’extérieur des bureaux et dans des services dont les initiatives d’ÉDI ne sont pas le principal mandat. Pour faire en sorte que toutes les voix soient entendues, je vous serais reconnaissante de bien vouloir transmettre cette invitation à toute personne de votre connaissance qui pourrait correspondre à cette description.

Pour poursuivre la discussion

Une fois le sondage terminé, plusieurs groupes de discussion seront créés en ligne afin de poursuivre et d’approfondir la discussion. Ces groupes devraient se réunir à l’été 2020. Si vous souhaitez participer à un groupe de discussion en ligne qui explore plus avant la formation en ÉDI pour le corps professoral et le personnel, veuillez me contacter à l’adresse sulliva0@myumanitoba.ca. Les groupes de discussion devraient durer entre 1,5 et 2 heures.
Il faudra entre 20 et 40 minutes pour répondre au sondage, selon la façon dont vous répondez aux questions ouvertes. Cette recherche a été approuvée par le Joint-Faculty Research Ethics Board (conseil facultaire mixte d’éthique de la recherche) de l’Université du Manitoba.
https://www.surveymonkey.com/r/9GV6V6Y

Avec ma gratitude et en solidarité, Sherry Sullivan
Candidate au doctorat, programme d’études sur la paix et les conflits, Université du Manitoba  
Sulliva0@myumanitoba.ca
Directrice de recherche : Dr Jessica Senehi Jessica.Senehi@umanitoba.ca




Haut

All contents copyright ©, 1999-2020, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.