NEADS Logo - Accueil

QuestionQuestion:
Qu’est-ce que je dois faire pour obtenir des livres en braille, sur audiocassette ou sur disquette?


événements prochains

Voir d'autres événements

Autre site d'intérêt


Une expérience de travail payée et enrichissante pour des diplômés postsecondaires

Stages lancement de carrière

Accs aux documents scolaires pour les tudiant(e)s incapables de lire les imprims

Questionnaire destin aux dispensateurs de services

Section B : Documents

16. Quels sont les mdias substituts les plus demands par vos tudiant-e-s?

Chart 50
Graphique 50 : Mdias substituts les plus demands 1er rang

Dans cette question, on demande aux rpondants de classer sur une chelle de 1 5 les types de documents les plus souvent demands. La plupart ont rpondu en classant seulement un trois documents, et seuls quelques uns ont indiqu les cinq principaux documents. Les cinq graphiques ci joints indiquent que le format demand le plus souvent est le texte numrique (27 des 55 rpondants, soit 41,5 %), comme le montre le graphique 50.

Quelques rpondants ont prsent des commentaires pour cette question, la plupart soulignant le besoin des tudiants pour le format audionumrique/MP3. Cependant, quelques problmes connexes avec lacquisition et lutilisation du format audionumrique ont galement t indiqus. Malheureusement, nous ne pouvons pas fournir de documents DAISY provenant de RFB&D ce qui est un net dsavantage pour des bibliothques universitaires , affirme un rpondant. Un autre rpondant, dun collge communautaire de la Colombie Britannique, a crit que de nombreux tudiants son institut ne sont pas encore familiers avec les formats DAISY et audionumrique, et par consquent ne les demandaient pas.

Un rpondant a indiqu que les tudiant(e)s handicap(e)s visuellement pourraient utiliser Adobe Acrobat pour lire les fichiers PDF, car loption de loupe dans le logiciel permet aux utilisateurs dagrandir le texte directement dans le programme. Il est vident que pour les tablissements qui produisent des documents linterne, la capacit dutiliser diffrents formats influe sur les formats les plus souvent demands.

La liste complte des premiers choix est comme suit : Texte numrique 27 = 41,5 %, audio analogique 9 = 13,8 %, gros caractres 8 = 12,3 %, braille 7 = 10,8 %, audionumrique 6 = 9,2 %, MP3 5 = 7,7 %, image PDF 3 = 4,6 %. Le texte numrique a t, de loin, le plus souvent cit, avec 41,5 %, et cest 27,3 % que le format le plus souvent demand en deuxime lieu laudio analogue (13,8 %).

Chart 51
Graphique 51 : Mdias substituts les plus demands 2e rang

La liste complte des deuximes choix est comme suit : Audionumrique 12 = 19,7 %, gros caractres 12 = 19,7 %, texte numrique 10 = 16,4 %, audio analogique 10 = 16,4 %, braille 6 = 9,83 %, MP3 4 = 6,55 %, image PDF 4 = 6,55 %, texte PDF 2 = 3,27 %, livre DAISY 1 = 1,63 %. Le taux de rponse pour la catgorie DAISY est faible, probablement parce quil sagit dun format ou un standard nouveau.

Chart 52
Graphique 52 : Mdias substituts les plus demands 3e rangrang

Troisime choix

Gros caractres 10 = 17,5 %, MP3 9 = 15,78 %, audio analogique 7 = 12,28 %, texte numrique 6 = 10,52 %, image PDF 6 = 10,52 %, audionumrique 5 = 8,77 %, braille 5 = 8,77 %, livre DAISY 4 = 7,01 %, texte PDF 4 = 7,01 %, graphiques tactiles 1 = 1,75 %.

Chart 53
Graphique 53 : Mdias substituts les plus demands 4e rang

Quatrime choix

Braille 8 = 20 %, gros caractres 7 = 17,5 %, MP3 6 = 15 %, livre DAISY 5 = 12,5 %, image PDF 4 = 10 %, audio analogique 3 = 7,5 %, texte PDF 3 = 7,5 %, vido descriptive 2 = 5 %, audionumrique 1 = 2,5 %, autre 1 = 2,5 %.

Chart 54
Graphique 54 : Mdias substituts les plus demands 5e rang

Cinquime choix

Braille 8 = 20,51 %, gros caractres 6 = 15,3 %, texte PDF 6 = 15,3 %, image PDF 4 = 10,25 %, graphique tactile 4 = 10,25 %, audionumrique 3 = 7,69 %, MP3 3 = 7,69 %, livre DAISY 2 = 5,12 %, texte numrique 2 = 5,12 %, audio analogique 1 = 2,56 %.

Le braille est le cinquime choix des tudiants. Bien que le braille soit le choix premier de certains tudiants aveugles ou visuellement handicaps, ces tudiants utilisent de plus en plus les formats lectroniques. Il va de soi que le choix du braille, comme mdia substitut, est relativement faible, car seuls les tudiants aveugles utilisent ce mdia.

17. Quels sont les mdias substituts que vous russissez fournir le plus souvent? De 1 5.

Chart 55
Graphique 55 :Capacit de fournir les mdias substituts 1er rang

Chart 56
Graphique 56 : Capacit de fournir les mdias substituts 2e rang

Chart 57
Graphique 57 : Capacit de fournir les mdias substituts 3e rang

Chart 58
Graphique 58 : Capacit de fournir les mdias substituts 4e rang

Chart 59
Graphique 59 : Capacit de fournir les mdias substituts 5e rang

Les dispensateurs de services russissent le plus souvent fournir des documents en texte numrique, laudio analogique, le braille et les gros caractres suivant de prs.

Les commentaires ouverts sont intressants. Un rpondant dun collge communautaire de la Colombie Britannique a indiqu que son cole produit des textes, mais seulement lorsque le service provincial ne peut les fournir dans des dlais convenables. Cet tablissement produit galement quelques documents en braille, dans les rares cas o les tudiants en font la demande. Et le rpondant a ajout que son tablissement nest pas quip pour produire des livres DAISY.

Un rpondant dOttawa a mentionn que son tablissement espre pouvoir produire des livres DAISY et des documents en audionumrique dans un proche avenir. Ce rpondant indique galement que les lois sur le droit dauteur limitent les capacits de reproduction des documents en gros caractres.

Information sur le droit dauteur

Les questions suivantes sur le droit dauteur ont galement t poses dans le questionnaire aux tudiants. Nous les analysons plus en dtail la section intitule Questions aux tudiants et aux dispensateurs de services .

18. Connaissez-vous vos droits de production en mdia substitut en ce qui a trait aux cas dexception pour les personnes ayant une dficience de la perception prvus par la Loi sur le droit dauteur du Canada?

Chart 60
Graphique 60 : Connaissance du droit dauteur et production de mdias substituts

Il ressort des rponses que le sujet du droit dauteur est lun des plus importants pour la production de documents scolaires en mdia substitut. la question 18, 68 % des dispensateurs de services ont indiqu tre au courant de leurs droits. Comme 21 rpondants ont indiqu ne pas les connatre, soit 31 % de tous les rpondants, on peut constater ce qui suit : environ un quart des universits et des collges communautaires ont indiqu ne pas tre au courant de leurs droits. Les statistiques pour les instituts techniques/professionnels sont trop faibles pour quon distingue une tendance, mais les cgeps indiquent, un fort pourcentage de 62,5 %, ne pas tre au courant du droit dauteur pour les documents scolaires en mdia substitut.

 OuiNonTotalPourcentage
Universit2272924.1
Collge comm.1451926.3
Cgep35862.5
Inst. tech./prof.11250.0
Autre53837.5
Total45216631.8

Tableau 30. Connaissance du droit dauteur par tablissement

Dans les commentaires cette question, un rpondant a indiqu comprendre que ces documents ne peuvent pas tre reproduits en gros caractres, selon la loi. Un autre rpondant a indiqu savoir que si le Centre de services reoit une copie lectronique des documents de cours de la librairie, les tudiants qui ont besoin dun document en mdia substitut doivent prouver au dispensateur de services quils ont achet la copie imprime du document. Un autre rpondant a indiqu que mme si les dispensateurs de services aux tudiant(e)s handicap(e)s connaissent la loi sur le droit dauteur et ses exceptions, dautres services de ltablissement ne sont pas au courant.

19. Connaissez-vous vos responsabilits quant la reproduction de documents en mdia substitut protgs par le droit dauteur?

Chart 61
Graphique 61 : Connaissance du droit dauteur et production de mdias substituts

Associe la dernire question, la question 19 porte sur les responsabilits quant la reproduction de documents en mdia substitut. Les chiffres sont presque identiques aux rsultats de la question prcdente, un seul autre dispensateur de services ayant rpondu par la ngative. Par consquent, la rpartition des tablissements, selon quils connaissent ou non leur responsabilit en matire de droit dauteur, est fort similaire.

 OuiNonTotalPourcentage
Universit2262821.4
Collge comm.1451926.3
Cgep34757.1
Inst. tech./prof.11250.0
Autre44850.0
Total44206431.3

Tableau 31. tablissements et connaissance du droit dauteur pour la production de mdias substituts

Un rpondant de la Colombie Britannique a indiqu tre au courant de ses responsabilits en matire de droit dauteur, mais pas de la publication dune dclaration sur les droits de gestion des droits. Un rpondant dun collge communautaire a galement indiqu ne pas tre au courant de cette dclaration, et se demandant o il pouvait obtenir des exemples de ces documents. Un rpondant dun cgep a indiqu que ces questions en vertu de la loi ntaient pas sa responsabilit , car le cgep de Sainte-Foy soccupe de ces questions, c. -d. la production de documents pour les tudiants.

Parmi les rpondants qui ont indiqu tre au courant, un rpondant dun collge communautaire de la Nouvelle cosse a indiqu que des directives taient en place dans son tablissement pour assurer le respect de la loi sur le droit dauteur. Un rpondant dun collge communautaire de lOntario a indiqu que seuls les tudiants dont les handicaps taient certifis avaient accs aux services, et donc les exemptions prvues par la loi sur le droit dauteur sont accordes uniquement aux tudiants admissibles.

20. Connaissez-vous vos responsabilits quant la remise dun compte rendu sur la production de documents en mdia substitut et de paiements de redevances conformment lentente de votre tablissement sur laccs aux droits dauteur?

Chart 62
Graphique 62: Connaissance du droit dauteur et production de mdias substituts

Un peu plus de 45 % des dispensateurs de services connaissent leurs responsabilits, et prs de 55 % ne les connaissent pas. Un rpondant a indiqu tre peu familier avec ces responsabilits, se demandant qui devrais je faire rapport? On ne sest jamais pos cette question. De plus, ne sommes nous pas couverts par la loi sur le droit dauteur si le document nest pas disponible en mdia substitut (sauf pour les gros caractres) ? Un autre rpondant, dune universit de lOntario, a crit : Nous produisons seulement des chapitres, qui nont pas tre signals . Enfin, un rpondant a indiqu que la bibliothque de son collge est responsable du respect de ces rglements, et quelle suit les rgles de manire stricte .

21. Quelles modifications, le cas chant, aimeriez-vous voir apportes la Loi sur le droit dauteur qui pourraient faciliter la production dans les campus de documents scolaires en mdia substitut pour les tudiant-e-s incapables de lire les imprims?

Plusieurs suggestions ont t formules en rponse cette question. Sur les 30 commentaires obtenus, environ 25 % indiquent que les diteurs devraient tre tenus de fournir une version lectronique de chaque manuel scolaire, que ce soit lachat ou sur demande. Quelques rpondants ont tout simplement indiqu que les diteurs doivent tre mieux sensibiliss aux besoins des tudiant(e)s handicap(e)s.

Quatre rpondants ont demand que les tudiant(e)s handicap(e)s soient entirement exempts de la loi sur le droit dauteur, mais la majorit des rpondants aimeraient que des exemptions soient accordes pour certains types de mdias substituts. Quatre rpondants ont indiqu que la reproduction de documents en gros caractres devrait tre exempte, tandis que deux ont demand des exemptions pour la reproduction des documents en vido avec sous titres codes. Un autre rpondant a indiqu que la reproduction de texte lectronique, en vertu de lexemption pour usage individuel, ne devrait pas tre limite une seule partie du texte, tandis quun autre rpondant a indiqu que les tudiants devraient tre autoriss numriser des chapitres, au besoin. Deux rpondants ont indiqu que les exemptions devraient galement couvrir la production de documents de cours.

Deux rpondants aimeraient voir certains aspects de la loi actuelle tre clarifis. Selon un rpondant, Jaimerais savoir exactement ce quil en est pour les livres publis aux tats Unis, et comment nous pouvons obtenir rapidement une version canadienne pour aider les tudiants, quand ils sinscrivent leurs cours , et un autre rpondant aimerait voir une dfinition claire du concept dusage individuel, dans un contexte scolaire. Un rpondant aimerait que lon inclue tous les tudiant(e)s incapables de lire les imprims dans lexemption de Postes Canada pour envoi des personnes aveugles .

Enfin, trois rpondants ont indiqu que lon devrait tablir un dpt ou une base de donnes national de ressources en mdia substitut, et tous ont suggr que cette initiative soit coordonne par la Bibliothque nationale du Canada (maintenant Bibliothque et Archives Canada).

Il ressort donc de ces commentaires que les diteurs doivent bouger. On estime que certains diteurs empchent de nombreux tudiants daccder aux documents scolaires en mdia substitut, ou du moins, que leurs actions, ou leur manque daction, empchent la diffusion de cette information. En outre, on suggre de modifier la Loi sur le droit dauteur afin de permettre la reproduction de certains mdias substituts. Enfin, il y a lieu de clarifier davantage cette loi et les exemptions pour les tudiant(e)s incapables de lire les imprims.

22. Votre tablissement denseignement produit-il la version intgrale des livres (ou autres documents) en mdia substitut (y compris les tableaux, graphiques, encadrs, etc.)?

Chart 63
Graphique 63 : Production de la version intgrale des documents en mdia substitut

Environ deux tiers des dispensateurs de services ont indiqu que leur tablissement ne fournissait pas la version intgrale des documents en mdia substitut. Toutefois, plusieurs rpondants ont indiqu dans les commentaires quils aimeraient le faire si on leur demandait, mais quils ne le font pas normalement. On doit ici se rappeler le taux de rponse la question 19 dans le questionnaire aux tudiants, o 53 % des rpondants indiquaient que leur tablissement leur fournit la version intgrale des documents. On constate un cart important, 33 % des dispensateurs de services indiquant quils produisent une version intgrale, une diffrence de 20 %.

Parmi les commentaires cette question, la majorit des dispensateurs de services indiquent que la reproduction intgrale des documents nest habituellement pas faite linterne, sauf dans des cas exceptionnels. Un rpondant a prsent un exemple dune telle exception : Normalement, nous ne le faisons pas, moins que le document en mdia substitut soit en retard et que ltudiant en ait besoin rapidement (mais nous ne fournissons pas le document entier, seulement les sections requises). Par exemple, si nous attendons un texte en braille, et quun chapitre donn nest pas encore arriv, nous fournirons ltudiant une partie du chapitre et quelques graphiques, surtout sil a besoin de cette information pour un texte, un examen, un article, etc. . Dans un autre tablissement, les textes sont produits linterne lorsque le nombre total de pages ne dpasse pas 300. Dans un autre cas, on semble indiquer que lon reproduit intgralement le document sil nexiste aucune autre source pour le mdia substitut voulu, et un autre rpondant a indiqu : Nous le faisons, sur demande .

Dans dautres tablissements postsecondaires, on fait une reproduction intgrale linterne, pour certains mdias. Par exemple, un rpondant indique que la reproduction intgrale des documents peut tre faite linterne avec le logiciel Kurzweil 3000. Un autre a indiqu que son tablissement offre la reproduction intgrale des textes en gros caractres, ainsi que des descriptions audio des graphiques et des tableaux. Un rpondant a indiqu que les cahiers dexercice peuvent tre convertis en format PDF et enregistrs sur un CD ROM pour les tudiants. Le Kurzweil 3000 sadresse aux tudiant(e)s incapables de lire les imprims mais qui sont capables de voir, et ce logiciel nest donc pas ncessairement utile pour les tudiant(e)s handicap(e)s visuellement. Le format PDF prsente galement un problme pour les tudiants visuellement handicaps, car, selon la rponse dun rpondant, si les services de production sont disponibles, cela ne signifie pas ncessairement que le mdia soit utilisable par tous les tudiant(e)s incapables de lire les imprims.

23. De faon gnrale, combien dheures par jour le personnel passe-t-il la production ou la coordination des documents scolaires en mdia substitut et des services?

Chart 64
Graphique 64 : Heures passes la production/coordination de documents en mdia substitut

Les dispensateurs de services semblent avoir de la difficult rpondre cette question, en partie parce quil est difficile de rpartir les heures alloues aux diffrentes tches dans leurs bureaux. certains moments de lanne scolaire, il faut numriser beaucoup de documents, notamment au dbut de semestre et pendant la priode des examens.

Les points suivants ont t mentionns dans les commentaires :

  • Selon un rpondant, son tablissement a produit 31 209 pages lanne dernire, ce qui quivaut 2 522 heures de production.
  • Un autre a indiqu que 30 heures par semestre taient alloues cette tche.
  • Un dispensateur de services dans un collge universitaire de la Colombie Britannique a indiqu que 100 heures par semestre taient alloues cette activit.
  • Un rpondant dun institut technique de lAlberta a indiqu que le temps allou augmente de manire spectaculaire au dbut dun semestre .
  • Un rpondant dun collge communautaire de la Colombie Britannique indique ce qui suit : Tout dpend des besoins des tudiants et si nous avons reu des documents du CILS. Ce semestre ci, nous navons reu aucun nouveau texte pour les tudiants sur un campus, de sorte que le nombre dheures alloues tait passablement lev. Je dirais environ 20 par semaine .

24. De faon gnrale, combien dheures par jour le personnel passe-t-il au scannage et ldition des documents scolaires pour la production en mdia substitut?

Chart 65
Graphique 65 : Heures passes numriser des documents en mdia substitut

La rponse la plus courante tait une heure de numrisation (scannage), rponse de huit tablissements. Le taux de rponse cette question tait particulirement bas, en raison de la nature complexe du calcul des cots pour les diverses tches dans les centres de services aux tudiant(e)s handicap(e)s. La plupart des rpondants ont tout simplement indiqu, dans les commentaires, quils navaient pas de budget de numrisation spar du budget global.

Tout comme avec la question prcdente, un rpondant a indiqu que cest au dbut de semestre que lon alloue le plus de temps cette activit. Un rpondant dun collge universitaire de la Colombie Britannique a indiqu que lon passait de 50 60 heures par semestre numriser et diter les documents, tandis quun autre a indiqu que lon alloue probablement 10 heures par semestre. Selon deux autres rpondants, ces activits sont la responsabilit dautres services, lun dentre eux tant le CILS en Colombie Britannique, et selon lautre, chaque tudiant est responsable une fois quil a reu la formation avec lquipement. La production de documents en mdia substitut peut tre une tche trs fastidieuse, tout dpendant du nombre dtudiants desservis et des types de documents scolaires et de formats requis. Il serait plus conomique et efficace si un organisme central soccupait de la production, pourvu que cet organisme central possde lexpertise, le personnel et lquipement ncessaires, et quil connaisse les normes. Pour ce qui est de la question de la rapidit du service, si on ne parvient pas identifier rapidement la ressource, peu importe o les documents seront produits en mdia substitut, car cela ne sera pas fait temps.

25. Avant la production, vrifiez-vous si le livre est dj disponible en mdia substitut (dans ltablissement, par exemple avec AMICUS)?

Chart 66
Graphique 66 : Vrification de lexistence des documents demands

Quatre vingt pour cent des dispensateurs de services vrifient si un document existe dj en mdia substitut, avant de commencer le produire, tandis que seulement 6 % disent ne pas le faire, et environ 14 % indiquent que cette question ne sapplique pas eux. Des quatre tablissements (6,15 %) qui ne vrifient pas si le document existe en mdia substitut avant den dbuter la production, un est en Alberta, un au Manitoba et deux au Qubec. De plus, des cinq dispensateurs de services du Nouveau Brunswick qui ont rpondu cette question, quatre indiquent que cette vrification pralable ne sapplique pas, et pourtant la question 8, les sept dispensateurs de services du Nouveau Brunswick ont indiqu quils produisent linterne les documents scolaires en mdia substitut.

Un rpondant a indiqu que le personnel du centre de services demande la librairie de son campus de vrifier si le document existe, tandis quun rpondant dun collge universitaire de la Colombie Britannique indique que cette information est vrifie auprs du CILS. Un autre dispensateur de services dit vrifier auprs de lINCA, de RFB&D et de Braille Jymico, avant dentreprendre la production des documents.

Deux autres rpondants ont galement indiqu RFB&D. Un rpondant dun collge communautaire de lAlberta a crit : Il y a quelques annes, pour chaque demande, nous vrifions si le document nexistait pas dans les fonds de RFB&D, et comme nous ne trouvions rien, nous avons dcid de cesser cette pratique pour un temps , tandis quun rpondant dun collge communautaire de lOntario a indiqu quune vrification tait faite avec les diteurs, et parfois avec RFB&D . Un rpondant a indiqu que la disponibilit des documents tait vrifie, mais quil navait jamais entendu parler dAMICUS.

Table des matires


Haut

All contents copyright ©, 1999-2024, National Educational 
Association of Disabled Students. All rights reserved.